Rencontres Musicales de Champéry - Symbole
mercredi 14 août — 19h
Eglise

Feu d’artifice baroque

De Bach à Vivaldi

Maurice Steger, flûte à bec
La Cetra, Barockorchester Basel

Antonio Vivaldi

Concerto pour cordes, RV 157 & 114

Concerto pour violoncelle et basson, RV 409

Concerto « La Notte » pour flûte et cordes, RV 439

Concerto « Il Gardellino » pour petite flûte et cordes, RV 428

Johann Sebastian Bach

Concerto pour flûte à bec et cordes, BWV 1053R

Domenico Sarro

Concerto XI pour flûte

Ce n’est qu’un au revoir…

A l’origine, la flûte ce n’est qu’un roseau et quelques trous… Quelques siècles plus tard, les plus grands compositeurs lui dédient des chefs d’œuvres. 

Un final orchestral en apothéose avec Maurice Steger, la star virevoltante de la flûte à bec.

Maurice Steger

On peut régulièrement entendre Maurice Steger en tant que soliste, chef d’orchestre ou en double fonction, aussi bien avec les ensembles de musique originale qui donnent le ton, comme l’Akademie für Alte Musik Berlin, La Cetra Barockorchester Basel, The English Concert, Il Pomo D’Oro ou I Barocchisti, qu’avec des orchestres modernes, comme le Zürcher Kammerorchester.

La musique de chambre occupe également une place importante dans le large éventail des activités artistiques de Maurice Steger. Avec des amis musiciens comme Hille Perl, Avi Avital, Daniele Caminiti, Mauro Valli, Sebastian Wienand ou Sol Gabetta, il se consacre toujours à un nouveau répertoire d’autrefois. 

Des tournées en Amérique du Nord et du Sud, en Asie et en Australie l’ont amené à jouer entre autres avec l’Australian Brandenburg Orchestra, le Malaysia Philharmonic Orchestra ou les Violons du Roy du Canada. 

Son engagement en matière de pédagogie musicale revêt également une importance particulière : outre la direction de la Gstaad Baroque Academy, qu’il a reprise en 2013 en plus de différentes master classes, il a conçu le personnage de Tino Flautino afin d’initier les plus jeunes au monde de la musique classique par une approche ludique. La dernière aventure de Tino Flautino avec le chat Leo est présentée par Steger en allemand, suisse-allemand, français et italien. 

En septembre 2023, le dernier CD de Steger – un hommage très personnel à Bach, enregistré avec La Cetra Barockorchester Basel, est sorti chez Berlin Classics.

La Cetra, Barockorchester Basel

Le nom de l’orchestre baroque La Cetra de Bâle est emprunté au concerto pour violon op. 9 d’Antonio Vivaldi « La Cetra » – la lyre – et représente le répertoire principal de l’orchestre, la musique instrumentale italienne du 18e siècle. La Cetra a rapidement réussi à se hisser parmi les meilleurs ensembles baroques du monde. Des tournées conduisent régulièrement l’orchestre dans les salles les plus connues comme le Concertgebouw d’Amsterdam, la Philharmonie de Paris, le Festspielhaus de Baden-Baden, le Konzerthaus de Vienne, l’Elbphilharmonie de Hambourg, le Theater an der Wien, la Tonhalle de Zurich ainsi que dans les festivals les plus renommés comme les Innsbrucker Festwochen der Alten Musik, le Festival de Grenade, le Festival d’Aix-en-Provence, le Musikfest de Brême et bien d’autres. En 2023, La Cetra a fait ses débuts comme orchestre d’opéra à La Scala di Milano.

La Cetra doit son développement dynamique avant tout au claveciniste et chef d’orchestre primé Andrea Marcon, sous la direction musicale duquel l’orchestre est placé depuis 2009. Une longue et fructueuse amitié artistique lie La Cetra à Maurice Steger.

La Cetra a publié de nombreux CD avec des enregistrements salués par la presse, le dernier en date étant « A tribute to Bach » avec Maurice Steger et le CD de Noël très apprécié « Monteverdi – Vespro di Natale » chez Deutsche Grammophon.